<---!fin ajout au panier de facebook--->

Vaccination

L'obligation vaccinale est illégale

L'obligation vaccinale est illégale
Parue dans le site Médiapart du 7 janvier 2019


En France, il ne peut exister d'obligation légale de vaccination :

1-  L'obligation vaccinale est contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :

(Article 3) : " Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne".

Le 9 juillet 2002, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a précisé que la vaccination obligatoire, en tant que traitement médical non volontaire, constituait une ingérence dans le droit au respect de la vie privée et familiale garanti par l'article 8 de la Convention européenne.

 

2- L'obligation vaccinale est contredite par le Code Civil :

(Article 94 653 du 29 juillet 1994) selon "le principe du respect de l'intégrité du corps humain".

 

3- L'obligation vaccinale est en contradiction avec le Code de Déontologie Médicale :

(Article 36) : "Tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes".

 

4- Toute obligation vaccinale est contraire aux arrêts de la Cour du 25/02 et du 14/10/1997 qui expliquent que

"Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu'ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés".

 

5- Toute obligation est annulée d'office par la loi du 4 mars 2002, article 11, modifiant l'article L1 111-4 du chapitre 1er de la 1ère partie du Code de Santé Publique :

"Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment".

 

Enfin, à l'âge de 6 ans, il est obligatoire que votre enfant soit scolarisé.

Vacciné ou pas.
Rédigé le  8 jan. 2019 11:27 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Video sur la vaccination polio,vaccingate

Video sur la vaccination polio,vaccingate
à voir    ici

à voir  le site Italien :    ici

des infos                      ici
Rédigé le  2 jan. 2019 12:39 dans VaccinationCancer  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Révélétion sur les vaccinations

Révélétion sur les vaccinations
LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé »

 https://libre-consentement-eclaire.fr Mouvement politique citoyen en faveur de la liberté vaccinale et de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 91, rue

Lettre du 23 décembre 2018

 Des révélations qui devraient faire stopper immédiatement les vaccinations !
 Il s’agit de la traduction d’une interview du docteur Loretta Bolgan qui a supervisé des recherches biochimiques sur les composants des vaccins.
Si notre santé et celles de nos enfants étaient réellement la préoccupation des autorités étatiques, les révélations scientifiques dévoilées dans cette interview devraient faire stopper immédiatement toute vaccination.

Des « vaccins » qui ne vaccinent pas, mais qui tuent ! Vers la fin de la folie vaccinale meurtrière ?
En Italie, un rapport que l’on doit au Comité Régional de Vénétie pour la Liberté vaccinale (CORVELVA) sur la composition biologico chimique de différents vaccins, commence à faire du bruit tant les révélations qu’il dévoile devraient faire tomber des têtes et mettre un terme définitif à la folie vaccinale meurtrière.
« Vaccingate »
Une interview du docteur Loretta Bolgan, par Marcello PAMIO
(Extraits commentés d’une traduction de Serge Rader)

Loretta Bolgan est titulaire de deux doctorats délivré la Harvard School de Boston (en chimie et technologies pharmaceutiques et en sciences pharmaceutiques).
Elle a été auditionnée dans le cadre de la Commission d’enquête parlementaire sur les vaccins administrés aux quelque 4 000 militaires italiens atteints de cancers, qui a rendu ses conclusions le 8 février 2018 après 18 ans d’enquête (Chambre des Députés - XVIIe Législature, Doc 22-BIS, N°23).
Vaccins cancérigènes : entre 2 000 et 3 000 fois plus d’ADN fœtal dans les vaccins que préconisé par l’Agence Européenne de Médecine ! Des vaccins qui ne peuvent pas éradiquer la maladie !

Un risque de maladies auto-immunes ou neurodégénératives
Un vaccin contre la rubéole qui ne peut pas vacciner contre la rubéole, mais qui contient des allergisants, des herbicides, des antibiotiques ou encore 173 substances chimiques différentes dont seules 30 % sont référencées dans les banques de données de l’American Type Culture Collection, organisation non commerciale créée en 1925.
Pas de présence d’antigènes (absence de protéines vaccinantes), mais 65 contaminants chimiques dont 7 toxines qui sont reconnues comme à l’origine de maladies auto-immunes et d’allergies !

Le docteur Loretta Bolgan pose la question que personne n’ose poser de crainte d’être taxé de « complotiste ». Or, si des produits sont présentés comme étant des vaccins alors qu’ils n’en sont pas et qu’ils sont inoculés de force à des nourrissons de 8 semaines, on peut à très juste titre parler de complot ! La question étant qu’elle est la nature de ce complot ? Qu’elles en sont les vraies raisons, sont-elles exclusivement commerciales ?
On attend des réponses des autorités qui imposent l’obligation vaccinale !

Avec la complicité des États et des médias diffuseurs de ses publicités payantes, l’industrie pharmaceutique vaccinale dirige une nouvelle Sainte Inquisition, celle de la chasse aux « complotistes », car être taxé de « complotiste » est la crainte de tous les chercheurs et scientifiques qui se verraient ainsi excommuniés de leur communauté de travail et mis au banc de la société.

Comme vous le verrez ci-dessous, le docteur Loretta Bolgan termine son interview sur cette question. Or, cette peur, justifiée, n’interdirait-elle pas de dévoiler de réels complots ? Cette nouvelle Sainte Inquisition n’a, en fait, que pour but de nous empêcher de nous poser des questions, et donc d’ignorer les réponses qui pourraient y être faites.

La lettre original est     ici


Rédigé le  23 déc. 2018 19:18 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les dangers de l'aluminium des vaccins


Une superbe vidéo complète à voir      ici


Rédigé le  2 déc. 2018 11:51 dans VaccinationPathologiesConseils  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Vaccins : Oui ou Non ?

Vaccins : Oui ou Non ?
C’est absolument hallucinant
que la vérité ne puisse pas se faire entendre et qu’il faudra
encore générer de très nombreuses pathologies invalidantes, voir des
morts,
avant que ne cesse ce monstrueux lobbies désastreux de
l’industrie pharmaceutique soutenus par nos autorités compétentes mais
aveugles,
au détriment de la santé d’une population toujours aussi naïve
et qui continue à subir sans moufter.
Le « dogme Pasteurien »  est
tellement si bien encré que la majorité des citoyens croit encore en «
 dogme »  aveuglement sans le remettre en cause
et à chercher à
connaître la vérité !!!!!! 
Cette vidéo est longue mais là encore elle vaut son pesant d’or d’être écoutée pour être au courant de la vérité.

Richard Haas

la vidéo est sur YouTube     ici

format audio     ici
Rédigé le  20 nov. 2018 16:45 dans VaccinationCancer  -  Lien permanent
0 Commentaires  

le lien indéniable entre la vaccination et l'autisme

le lien indéniable entre la vaccination et l'autisme
L'original :
https://www.naturalnews.com/2018-06-14-new-study-proves-the-undeniable-connection-between-vaccination-and-autism-rates.html

la traduction :

Combien de temps encore ceux qui profitent des vaccins peuvent-ils nier le lien entre les taux d’autisme et la vaccination? Avec des preuves incriminantes comme le dernier rapport de l' Agence de la santé publique du Canada, leurs experts en contrôle des dommages auront certainement du pain sur la planche.

L'agence est sur le point de publier ses premières données nationales sur l'autisme depuis 2016 et montre une augmentation constante de la prévalence des troubles du spectre autistique depuis 2003. Les taux variaient selon le lieu, avec des régions comme l'Île-du-Prince-Édouard, le Québec, et Newfound et Labrador ont la prévalence la plus élevée.

Cependant, l’histoire devient beaucoup plus intéressante lorsque vous comparez les données du rapport, tiré du Système national de surveillance du spectre de l’autisme, aux données sur la couverture vaccinale de l’ Agence de santé publique , ventilées par province et par vaccin. type. Cela montre que la prévalence de l'autisme est la plus élevée lorsque les taux de vaccination sont les plus élevés . Surpris?

Revisitons les provinces avec les taux d'autisme les plus élevés. À Terre-Neuve-et-Labrador, où une augmentation de 227% de la prévalence des TSA a été observée entre 2003 et 2009, un diagnostic de TSA est confirmé chez un enfant sur 57, comparativement à une moyenne nationale sur 66. la diphtérie, la coqueluche et le tétanos sont respectivement de 84,5%, 84,2% et 83,9%.

Il en va de même à l'Île-du-Prince-Édouard où un enfant sur 59 est atteint de TSA et où la prévalence a augmenté de 254% entre 2003 et 2015. Les taux de couverture vaccinale contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos étaient respectivement de 75,8, 74,7 et 74,3%. . Au Québec, entre-temps, les cas ont augmenté de 349% au cours de la même période et un enfant sur 65 est atteint de TSA. Les taux de couverture vaccinale contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos étaient respectivement de 79,3%, 79,5% et 79,3%.


Comme vous pouvez le constater, ces régions ont une prévalence élevée de TSA et elles ont également des taux de vaccination élevés. Que se passe-t-il lorsque nous examinons une province où la prévalence de l'autisme est nettement inférieure? Au Yukon, seulement un enfant sur 125 est atteint de TSA. Est-ce une coïncidence si leurs taux de couverture vaccinale contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos ne sont que de 69,9%, 68,0% et 68,0% respectivement? La corrélation n'est peut-être pas nécessairement la causalité, mais il existe clairement un lien qui mérite d'être examiné.
Un lien à explorer

En plus de ces données, il y a des dizaines de milliers de rapports de parents d'enfants en bonne santé qui développent l'autisme après la vaccination. Les familles canadiennes n'ont aucun recours légal en matière d' indemnisation pour les blessures causées par un vaccin , et tous les cas ne sont pas signalés, de sorte que le nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé.

Les études liant les vaccins à l'autisme ne manquent pas, comme une étude de 2004 publiée dans le Medical Science Monitor montrant une relation directe entre les doses croissantes de mercure dans les vaccins à prévalence de thimérosal et d'autisme. On peut trouver plus de preuves dans une étude de 2001 montrant que de nombreux cas d’autisme étaient induits par une exposition au mercure via le thimérosal .

Le Canada se classe parmi les dix premiers pays des Amériques, d’Asie et d’Europe en matière de taux d’autisme. Si le pays veut tenter d’endiguer ce problème, les autorités sanitaires doivent cesser d’ignorer le récit de ces statistiques et déterminer exactement ce qu’elles injectent en masse dans leurs enfants et comment cela peut les affecter à court et à long terme.

Voir FluShot.news pour plus de couverture des dangers du vaccin contre la grippe.

Les sources incluent:

NaturalHealth365.com

WorldMercuryProject.org

NaturalNews.com

Rédigé le  11 sep. 2018 18:19 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

aide face aux médecins ou administrations

aide face aux médecins ou administrations
aide face aux médecins ou administrations

Vous
rencontrez une difficulté avec une administration pour inscrire votre
enfant en collectivités ?
Une difficulté avec un médecin qui vous
demande plus que la loi , ne respecte pas votre choix, votre
consentement, vous fait du chantage ou vous menace?
Nous pouvons vous
apporter notre aide , et vous épauler lors de rendez vous avec les
divers professionnels .  
Nous avons un réseau de sentinelles qui
commence à couvrir peu à peu tout le territoire, ces sentinelles ont
accepté ce rôle d’accompagnement

Rédigé le  18 août 2018 19:28 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Accueil des scientifiques qui ont découvert des contaminants dans les vaccins RAIDED

Accueil des scientifiques qui ont découvert des contaminants dans les vaccins RAIDED
L'original :
https://www.naturalnews.com/2018-05-20-home-of-scientists-who-discovered-contaminants-in-vaccines-raided-documents-confiscated.html

Les
vaccins sont l'un des sujets les plus débattus aujourd'hui, et leurs
défenseurs demandent souvent à ceux qui expriment des inquiétudes au
sujet des vaccins de fournir des preuves qu'ils sont mauvais.

Bien qu'il ne manque pas d'études montrant les dommages qu'elles
causent, un incident récent nous rappelle qu'il y a probablement
beaucoup plus d'informations sur les dangers des vaccins qui ne voient
jamais le jour.

Récemment, la maison de deux scientifiques de renommée mondiale qui ont trouvé des contaminants dans plusieurs vaccins communs a
été perquisitionnée, et les autorités ont confisqué des documents liés à
leurs découvertes ainsi que des ordinateurs, des clés USB et des années
de recherche.


Après avoir publié une étude exposant les contaminants
nanoparticulaires dans les vaccins, le Dr. Antonietta Gatti et son mari,
Dr. Stefano Montanari, ont attiré l'attention des autorités italiennes,
européennes et américaines. Le Dr. Gatti a montré que les vaccins
contiennent des adjuvants inorganiques tels que l'acier, le tungstène et
cuivre - composants qui ne sont pas déclarés sur les étiquettes du
vaccin.

Ils sont probablement arrivés au cours du processus de création du vaccin ou à travers des composants pollués.
Une fois injecté dans les tissus d'une personne, leur danger augmente
parce qu'ils sont piégés dans les tissus et provoquent une inflammation
permanente.

Est-ce vraiment quelque chose que nous voulons injecter à n'importe
qui, et encore moins aux bébés et aux tout-petits dont les corps se
développent encore?

Le Dr Montanari a comparé ces particules à une balle.
Si vous êtes touché au cœur, dit-il, peu importe que la balle soit
faite de fer ou de titane - vous avez un trou dans le cœur de toute
façon, et ce n'est jamais une bonne chose.

Dr. Gatti était sur le point de témoigner devant le parlement italien
au sujet des dangers de ces contaminants de vaccin quand sa maison a été
perquisitionnée.



A quelle fréquence ceci se passe-t-il?

Combien de fois est-ce arrivé avant? Quoi d'autre à propos des vaccins, ceux qui sont au pouvoir ont-ils utilisé des moyens douteux pour rester sous le boisseau?
La vérité est que nous n'avons aucun moyen de savoir, mais ceci et
d'autres histoires nous donnent certainement beaucoup de soucis.

Par exemple, un scientifique qui avait fait des recherches sur le lien
entre l'autisme et les vaccins, le Dr James Bradstreet, a été retrouvé
flottant dans une rivière, mort d'une balle dans la poitrine en 2015. Le
médecin de Géorgie était un témoin expert au tribunal fédéral. familles touchées par le vaccin , et juste avant sa mort, son bureau a été soumis à un raid multi-agences qui a été mené par le FBI.

Un autre défenseur de la vérité sur les vaccins a également été ciblé pour meurtre. La Dre Suzanne Humphries rapporte qu'après avoir parlé de l'augmentation des problèmes rénaux qu'elle avait vus liée aux vaccins contre la grippe , elle s'est retrouvée à la suite de menaces de mort. À une occasion, les lignes de frein dans sa voiture ont été serrées; un préposé de station-service lui a dit que c'était clairement un acte malveillant.
D'autres incidents ont impliqué de trouver une flèche d'arbalète
coincée dans sa pelouse, quelqu'un qui a pénétré par effraction dans sa
maison et qui a fait tourner la conduite de gaz, et quelqu'un a
pulvérisé son chien avec un produit chimique qui l'a temporairement
aveuglé.
L'application de la loi n'a pas été utile, et ils n'ont pas enquêté sur les menaces contre elle.

Un rapport 2009 de CBS
a montré des courriels du fabricant de vaccin Merck qui ont exprimé un
désir de «discréditer», «neutraliser» ou détruire des médecins qui
allaient contre leurs intérêts.

Au lieu d'enquêter sur ces découvertes et d'essayer d'apporter des
améliorations, ils trouvent plus facile d'attaquer simplement leurs
détracteurs.

Bien qu'il soit réconfortant de savoir qu'il existe des chercheurs qui essaient d'aller au fond de ce que nous injectons vraiment dans nos corps , ils se battent contre la portée de Big Pharma dans le gouvernement et dans les grands médias.

Les sources de cet article incluent:

WakingTimes.com

NaturalNews.com



Rédigé le  31 mai 2018 13:08 dans CancerVaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Top 8 des «constructeurs d'immunité» qui contiennent des ingrédients incroyablement dangereux

Top 8 des «constructeurs d'immunité» qui contiennent des ingrédients incroyablement dangereuxL'original :


https://www.naturalnews.com/2017-11-27-top-8-immunity-builders-that-actually-contain-insanely-dangerous-ingredients.html

La traduction :



Que se passe-t-il si votre médecin vous dit que le fait de prélever une petite partie de votre cerveau vous aidera à renforcer votre immunité contre les maladies infectieuses - laisseriez-vous le chirurgien travailler sur vous et vos enfants? Le risque extrême par rapport à l'avantage gonflé aurait certainement besoin d'être pesé et considéré avec soin. Pourquoi? Vous pourriez perdre votre capacité à socialiser de façon normale, ou perdre certaines compétences de coordination de base, telles que la capacité d'écrire avec un stylo ou de faire du sport à nouveau. L'avantage serait que vous pourriez avoir une meilleure immunité contre certaines maladies plutôt bénignes, comme le rotavirus, la varicelle, la rougeole et le virus du papillome humain (VPH). Là encore, vous pourriez ne pas. La plupart des vaccins ne sont qu'un "tir dans le noir".

Et si vous découvriez aujourd'hui que les vaccins ne sont pas seulement "équipés" de souches génétiquement modifiées de virus vivants, mais aussi de pathogènes souvent combinés dangereusement dans un seul flacon et chargés de conservateurs qui causent des troubles du système nerveux central sévères ( et mortelle) les allergies et parfois la mort? Alors quoi?

Chaque médecin aux États-Unis est bien formé pour vous dire que toutes les neurotoxines dangereuses, les excitotoxines et les adjuvants chimiques contenus dans les vaccins sont inclus dans des quantités si minimes qu'ils ne présentent aucun danger, mais ce qu'ils omettent de mentionner, c'est que L'industrie du vaccin a déjà versé 3 000 000 000 $ (oui, 3 milliards de dollars) en dommages-intérêts pour avoir mutilé et tué des patients jeunes et âgés. Les médecins omettent également de mentionner qu'il est PLUS dangereux d'injecter ces quantités "minuscules" que de les manger parce qu'ils contournent vos défenses normales de filtration, comme la salive, les enzymes digestives, les poumons et la peau.

L'essentiel est que les humains ne naissent pas "immuno-compromis" comme l'industrie des soins de santé voudrait nous faire tous croire. Si nous mangeons beaucoup de fruits et de légumes biologiques et prenons des suppléments de vitamines et de minéraux de qualité, nous sommes prêts à lutter contre toutes sortes de maladies infectieuses, sans effets secondaires, lésions cérébrales ou complications du SNC.

De plus, de nombreux vaccins contiennent encore des traces (souvent non listées sur l'insert vaccinal) de l'huile d'arachide , des dérivés laitiers, des protéines étrangères, de la levure et des œufs - d'où toutes ces allergies sévères que les médecins ne peuvent pas se rendre compte. Le pire, c'est que l'industrie des soins de santé veut maintenant que vos enfants reçoivent 60 de ces vaccins dangereux avant l'âge de cinq ans.

Voici une liste des vaccins les plus dangereux que la communauté médicale affirme offrir l'immunité.

#1. Rotateq Rotavirus Vaccin

Ce jab fou contient littéralement deux souches de circovirus - une maladie mortelle (qui s'est "mystérieusement" propagée en Amérique) qui tue les cochons. Ce virus porcin n'a JAMAIS été testé pour la sécurité sur les bébés humains et il a été prouvé qu'il provoque une intussusception, qui est la torsion et le contorting de vos intestins qui les bloque et peut causer la mort. Les porcs en Chine meurent par milliers de circovirus, mais aucun bébé humain n'a jamais été testé pour cela ni pour les effets du vaccin mortel qui le contient.

# 2. Vaccin contre la grippe (aka vaccin contre la grippe)

Oui, le CDC a carrément menti à tous les Américains il y a dix ans et a déclaré que le mercure était retiré de tous les vaccins infantiles, tout en le conservant à fortes doses dans la plupart des flacons multidoses de vaccins contre la grippe. les mères. Une teneur élevée en mercure peut causer des dommages au cerveau et endommager le système nerveux central. C'est un fait scientifique. De plus, aucun vaccin antigrippal n'a jamais été prouvé efficace et il est indiqué sur la notice d'accompagnement du vaccin qu'aucun médecin ou infirmière ne lit aux patients. La version "Fluad" contient du squalène, un adjuvant à base d'huile lié à l'inflammation chronique (polyarthrite rhumatoïde).

# 3. Vaccin contre la petite vérole

Contient des cellules de rein de singe vertes africaines infectées. Cette vaccination folle contient également du milieu modifié provenant d'un aigle , du sérum d'un veau, du liquide d'embaumement pour les morts et des antibiotiques. Vous avez des allergies?

# 4. Vaccin contre le méningocoque

Contient E. coli. Oui, si vous avez peur de manger de la viande contaminée, ayez très peur d'être injecté avec E. coli directement dans votre tissu musculaire et votre circulation sanguine, ce qui amènera votre système immunitaire à attaquer lui-même tout en essayant de combattre les agents pathogènes mortels. . Aucun médecin n'a jamais discuté de ce danger avec les parents des nourrissons et des enfants.

# 5. Vaccin contre la rage

Contient de l'albumine humaine. Cela signifie que vous vous engagez dans le cannibalisme si vous vous injectez ce vaccin, vous risquez d'être infecté par le sang d'un autre humain - quelqu'un que vous n'avez jamais rencontré et qui aurait pu souffrir du SIDA, de l'hépatite B, des MST et de toutes les maladies infectieuses. Essayez d'éviter en vous faisant vacciner en premier lieu. Quelle ironie!

# 6. Varicelle (vaccin contre la varicelle)

Le vaccin expérimental le plus inutile, inutile et jamais créé. Cette concoction de cauchemar contient des cultures de cellules de cobaye, des cultures de cellules diploïdes humaines, du glutamate monosodique (Oui, MSG qui cause des lésions cérébrales chez les bébés), du sérum bovin fœtal et des antibiotiques. Demandez à votre médecin si l'injection de neurotoxines et de cellules sanguines d'autres bébés directement dans les tissus musculaires de votre bébé convient aux besoins de votre famille.

#7. Vaccin contre le zona (Zoster)

Payer quelques freaks dans des blouses blanches pour mélanger de la gélatine porcine hydrolysée, des cellules d'avortement MRC-5, de l'urée (oui, de l'urine d'animaux), du MSG et l'injecter dans autant de bébés noirs que possible. la prévention des maladies . Bienvenue en Amérique, foyer du "nettoyage" ethnique (contrôle et réduction de la population) par des inoculations expérimentales.

# 8. MMRV

Oh oui, la combo rougeole, oreillons, rubéole et varicelle (varicelle) contient des fibroblastes diploïdes de poumon humain - un nom de fantaisie pour les cellules prélevées sur un bébé avorté qui a été volé à la mère et utilisé pour l'expérimentation sans sa permission, ou le vôtre d'ailleurs (aka WI-38). Ajouter de la gélatine hydrolysée, de l'albumine humaine recombinante (c'est-à-dire génétiquement modifiée) et vous avez une réaction allergique violente, coûteuse et mortelle qui n'attend que de se produire.

Vous voulez une aide pour l'immunité qui n'est pas liée à 3 milliards de dollars en paiements de dommages Big Pharma? Procurez-vous des suppléments naturels de construction immunitaire comme l'ail, l'huile d'origan, la vitamine C, la vitamine D3 (surtout en hiver), l'argent colloïdal, l'aloès, la chlorella, la spiruline et, bien sûr, le curcuma.

Consultez NaturalPedia.com pour d'autres remèdes naturels que vous ne trouverez pas en utilisant le schéma de recherche "Google" infâme et censuré.

Les sources de cet article incluent:

TheDoctorWithin.com

CDC.gov

CDC.news

NCBI.nlm.nih.gov

qz.com

NaturalNews.com


Rédigé le  29 nov. 2017 17:09 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le vaccin de la grippe est inéficace

Le vaccin de la grippe est inéficaceL'original :

https://www.naturalnews.com/2017-11-02-scientific-proof-flu-vaccine-found-to-be-completely-ineffective-because-of-how-it-is-made-new-study-finds.html#

La traduction :

Une nouvelle étude révolutionnaire publiée par des chercheurs du Scripps Research Institute (IRST) en Floride a déterminé que la façon dont les vaccins antigrippaux sont fabriqués pratiquement depuis leur création est fondamentalement défectueuse et que le résultat final rend les vaccins antigrippaux inefficaces.

Cela concerne la façon dont les développeurs de vaccins utilisent les œufs de poule comme incubateurs pour la croissance du virus de la grippe d'une saison donnée, une pratique qui est controversée en raison du fait que l'utilisation d'embryons de poulet dans les vaccins provoque des allergies aux œufs .

Depuis au moins 70 ans, les fabricants de vaccins injectent des virus grippaux dans les œufs de poule afin de leur donner le temps de se reproduire. Une fois cette réplication terminée, le liquide est drainé des œufs et le virus est extrait - les œufs eux-mêmes fonctionnent comme un environnement de croissance artificielle où les virus de la grippe s'épanouissent.

Mais selon les résultats de cette nouvelle étude publiée dans PLOS Pathogens , les œufs de poule finissent par perturber les principaux sites cibles d'anticorps à la surface des virus de la grippe, les rendant moins efficaces plus tard quand ils sont injectés dans les corps humains.

«Maintenant, nous pouvons expliquer - à l'échelle atomique - pourquoi la production de vaccins à base d'œufs pose problème », a déclaré Nicholas Wu, Ph.D., un des principaux auteurs de l'étude. [Nous soulignons]

Pour suivre les dernières nouvelles sur les vaccins à l'approche de la «saison de la grippe», assurez-vous de visiter et de mettre en favoris Influenza.news .
La façon dont les vaccins sont produits en série les fait muter, les rendant inutilisables

Pour l'étude, Wu et ses collègues ont testé la progression du virus de la grippe H3N2 lors de son incubation dans des œufs de poule. H3N2, après tout, est l'un de plusieurs sous-types de la grippe qui est devenu plus prévalent et virulent, ce qui explique pourquoi il finit généralement dans les vaccins contre la grippe année après année.

En utilisant une technique d'imagerie à haute résolution connue sous le nom de cristallographie radiographique pour examiner de plus près H3N2, l'équipe a découvert qu'une protéine clé du virus change tellement au cours de l'incubation des œufs de poule qu'elle ne fonctionne plus chez les humains. En fait, le résultat final est que les cellules d'oiseau plutôt que les cellules humaines finissent par devenir un meilleur ajustement.

Cette mutation est décrite dans l'étude sous le nom de L194P, qui se trouve dans la glycoprotéine d'hémagglutinine de H3N2, également appelée HA. On dit qu'il perturbe complètement la région de la protéine que le système immunitaire humain peut reconnaître, la rendant complètement inefficace dans tous les termes pratiques.

Pour qu'un vaccin antigrippal (ou tout autre vaccin, d'ailleurs) soit considéré comme efficace, il doit déclencher activement une réponse immunitaire à l'intérieur du corps qui aboutit à la création d'anticorps pour combattre le réel. Mais la mutation H3N2 qui résulte des procédures d'incubation conventionnelles pendant la production du vaccin laisse le virus impuissant, pour ainsi dire.

«Tous les virus grippaux produits dans les œufs doivent s'adapter à la croissance dans cet environnement et ainsi générer des mutations pour mieux se développer», admet Ian Wilson, professeur Hansen de biologie structurale à l'IRST et principal auteur principal de l'étude.

Ajoutant à cela, son collègue Wu a exhorté les producteurs de vaccins "à regarder cette mutation" et de travailler sur une solution. Lui et ses collègues ont déclaré que d'autres méthodes de production de vaccins qui les rendront plus efficaces «sont maintenant utilisées et explorées».

"Il y a un énorme besoin de recherche sur le vaccin contre la grippe", a déclaré M. Wu.

L'inefficacité des vaccins contre la grippe n'a rien de nouveau, bien sûr. Natural News a sonné l'alarme sur la fraude au vaccin contre la grippe depuis des années , notant en outre que les gens prennent un risque énorme chaque fois qu'ils acceptent que leur corps soit injecté avec des vaccins antigrippaux qui contiennent souvent du mercure (Thimerosal), de l'aluminium et diverses d'autres additifs adjuvants toxiques.

Les sources de cet article incluent:

ScienceDaily.com

TheRefusers.com

NaturalNews.com

Rédigé le  7 nov. 2017 11:35 dans Vaccination  -  Lien permanent
0 Commentaires